Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
univers-soufi

Leçon sur le néant de l'homme dont l'existence réelle a sa source cachée en DIEU

9 Juillet 2012 , Rédigé par Ladji Publié dans #soufisme - islam

bfg.pngDIEU me fit contempler la lumière de l'existence et le lever de l'astre du discernement. IL me dit : "Qui es-tu ? "Je lui répondis : "Le néant manifeste". DIEU me dit : "Comment le néant peut-il devenir existant ? Si tu n'esxistes pas, comment s'établit ton existence ? "Je lui répondis : "Voilà pourquoi j'ai déclaré être le néant manifeste. Quant au néant caché, ce néant-là n'existe pas. " Il me dit : " Etant donné que la première existence est identitique à la deuxième existence, il n' y a pas de néant anterieur, ni d'existence advenante, ce qui établit ton adventicité". Puis Il me dit : " La première existence n'est pas identique à la deuxième existence, car la première existence est comparable à celle des êtres universels, et la seconde existence est comme celle des êtres particuliers." Puis Il me dit : " Le néant est véritable, il n' y a rien d'autre. L'existence est véritable, il n' y a rien d'autre. "Je répondis : "C'est bien ainsi !"

DIEU me dit encore : " Je te vois soumis et docile, ou bien tu es un chercheur de preuves. " Je lui dis : " Je ne suis ni docile, ni un chercheur de preuves." Il me dit : " Tu n'es rien." Je lui dis : "Je suis la chose sans ressemblance, et Toi tu es la chose par ressemblance". Il me dit : "Tu dis vrai ! Car tu n'existes par rien, tu n'es rien, tu ne reposes sur rien". Je lui répondis : "En effet ! Si j'étais quelque chose, j'aurais la faculté de me saisir. Si je reposais sur quelque chose, la relation s'établirait selon trois termes. Si j'étais la chose, j'aurais un vis-à-vis, or je n'ai pas de vis-à-vis". Je lui dis : "J'existe à travers le fragmentaire, mais je n'ai pas reçu l'existence, car je suis dénommé sans avoir de nom, qualifié sans avoir de qualification, spécifié sans avoir de spécification. Et c'est là ma perfection. Tandis que Toi, tu es dénommé par le nom, qualifié par la qualification, spécifié par la spécification. Et c'est là Ta perfection"...

extrait du livre des contemplations Divine - Ibn'Arabi


Partager cet article

Commenter cet article