Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
univers-soufi

La retraite spirituelle - Najm Al-Dîn Kubrâ

10 Septembre 2014 , Rédigé par Ladji Publié dans #soufisme

La retraite spirituelle - Najm Al-Dîn Kubrâ

Il est indispensable que celui qui s'applique à la retraite spirituelle (kalwâ) et qui se coupe du monde en direction de Dieu, voit tous ceux qui l'ont fréquenté hors de la retraite par la fantaisie et la contemplation dans la conscience comme dans l'inconscience l'inviter à faire ce qui lui importait auparavant. S'il est faible, ils l'attireront et ils le feront sortir pour s'adonner au "divertissement et au jeu". Ils joueront avec lui comme ils avaient joué avec lui, et ils le mèneront à sa perte comme ils se précipitent vers leur perte. S'il est fort, ils se coupera d'eux à la mesure de sa force, et si sa retraite va jusqu'à son terme, il saura qu'il est plus fort qu'eux tous. Mais si sa retraite n'est pas conduite à son terme, il saura qu'ils sont plus forts que lui. Au début sa force dépend du maître, car c'est un jeune garçon. Après, s'il incline vers eux et qu'il abandonne la retraite, ceci vient de la faiblesse du maître et de son incapacité lorsqu'il l'a fait entrer en retraite, si bien que le séducteur qui cherche à l'attirer ne le lâche pas. Si le maître ne le fait pas entrer en retraite pour la conduire jusqu'à son terme, c'est qu'il le fait entrer en retraite pour qu'il puisse en tirer un bénéfice précis. Ceci vient de ce que l'aspirant au fond de lui-même ne désemplit pas d'une obscurité latente blâmable, et que le maître ne peut l'extraire autrement qu'en le soumettant à la gifle (var: l'action) de la retraite 1.

à suivre...

Source : Les éclosions de la beauté et les parfums de la Majesté (Najm al-dîn kubrâ)

1 Allusion à un épisode de l'itinéraire spirituel de Najm al-dîn Kubrâ, lorsque son maître l'envoya jusqu'en Égypte pour y recevoir une gifle destinée à chasser ses mauvaises pensées.

Partager cet article

Commenter cet article